Réaction aux attentats de Paris du 13 novembre 2015

Samedi dernier, les jeunes socialistes des Pyrénées-Atlantques délégués au Congrès de notre mouvement publiaient sur les réseaux sociaux le communiqué suivant :

« En ce lendemain de drame, la fédération du MJS des Pyrénées Atlantiques exprime son desarroi, son deuil et sa solidarité envers les familles des victimes.

La république ne doit pas céder à la peur et à la haine, elle doit rester forte et unie pour surmonter cette terrible épreuve. »

Tout au long du week-end, les français ont exprimé leur indignation face à la barbarie et au terrorisme. Des meurtriers frappant la jeunesse, la culture, le sport, les loisirs… notre vie quotidienne, que nous défendons aujourd’hui et qui a forgé le rayonnement de notre pays.

Et alors que l’unité nationale était requise, nous avons pu observer, sur les réseaux sociaux, dès vendredi 13 novembre, des amalgames et des messages de haine à l’égard des musulmans, qui nous ont profondément heurtés. Nous avons vu des responsables politiques, ou plutôt des irresponsables politiques mettre en accusation le gouvernement ou les services de renseignement, sans aucun fondement, sans aucune mesure.

Ce n’est pas notre conception de la politique ni du devoir.

Les plusieurs centaines de jeunes socialistes réunis pour leur Congrès à Lille, ont fait place au recueillement en hommage aux victimes de ces attentats en suspendant la procédure de renouvellement de nos instances et de nos orientations.

« Dans ma détermination à combattre le terrorisme, je veux que la France puisse rester elle-même. Les barbares qui l’attaquent voudraient la défigurer ? Ils ne parviendront pas à la faire changer de visage ; jamais ils ne doivent réussir à abîmer l’âme française.

Jamais ils ne nous empêcheront de vivre, de vivre comme nous en avons décidé, de vivre pleinement, de vivre librement et nous devons en faire la démonstration avec sang-froid.

Et je pense à la jeunesse, je pense à celle qui se sent blessée à travers toutes ces victimes et qui s’interroge sur sa capacité à pouvoir vivre dans un Etat de droit. 

Nous devons continuer, continuer à travailler, continuer à sortir, continuer à vivre, continuer à influencer le monde… ! »

Telles ont été les paroles prononcées par notre président François Hollande lors de son discours au Congrès. Un message de résistance et de détermination. La France est debout et prête à combattre ceux qui veulent s’attaquer à notre pays.

Nous tenons à saluer la réaction du Président de la République et les annonces qui ont été faites pour lutter contre le terrorisme. La réaction d’un Homme d’Etat, conscient des réalités qu’il convient d’affronter, dans le respect de l’unité nationale et de l’Etat de Droit.

Passée la période de deuil national, les Jeunes Socialistes des Pyrénées Atlantiques poursuivront leur travail militant de conviction et de lutte pour l’égalité, contre les discriminations et autres amalgames. Nous rappellerons ceci à tous les jeunes :

« Vendredi, c’est la France tout entière qui était la cible des terroristes. La France qui aime la vie, la culture, le sport, la fête. La France sans distinction de couleur, d’origine, de parcours, de religion. La France que les assassins voulaient tuer, c’était la jeunesse dans toute sa diversité. La plupart des morts n’avaient pas 30 ans. Ils s’appelaient Mathias, Quentin, Nick, Nohemi, Djamila, Hélène, Elodie, Valentin et j’en oublie tellement d’autres ! Quel était leur seul crime ? C’était d’être vivant. 

Ce qui a été visé par les terroristes, c’était la France ouverte au monde. Plusieurs dizaines d’amis étrangers font partie des victimes, représentant 19 nationalités différentes. « 

FL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s